Dimanche 27 janvier 2008 7 27 /01 /2008 21:27

Ségolène - Bellevilloise
Vidéo envoyée par segoleneparis

Intervention de Ségolène Royal lors de l'ouverture de l'AG participative de DA à La Bellevilloise. www.segoleneparis.fr

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Discours de Ségolène Royal - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Vendredi 25 janvier 2008 5 25 /01 /2008 23:41
hdesir.jpg
Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Des nouvelles de Montrouge
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Jeudi 24 janvier 2008 4 24 /01 /2008 00:54

Carla-Bruni.preview.jpg
Pour de la rupture, c’est de la rupture ! On croyait avoir tout vu en matière d’exhibitionnisme de la part du clan Sarkozy mais là, on tient le pompon ! En effet, la revue masculine espagnole DT, équivalent ibérique de FHM pour les connaisseurs publie la dernière séance photo de Mme Carla Bruni dont la rumeur dit qu’elle aurait déjà convolé avec Nicolas Sarkozy, Président de la République Française et que donc elle serait déjà la Première Dame de France. Bon et alors me direz vous ? Et bien le problème, c’est que ce ne sont pas quelques photos de mannequin pour une interview mais des photos nues et plutôt dans des poses provocantes. Cette nouvelle fait grand bruit dans les médias hispanophones (on parle de la chose jusqu’au Mexique) ; c’est vrai qu’en Espagne, pays pourtant fort sensuel par bien des aspects, on aurait encore du mal à imaginer la Princesse Laetitizia ou Mme Zapatero se livrer à de tels… écarts.

            Monsieur Sarkozy reprochait l’autre jour à François Mitterrand d’avoir caché une seconde famille aux frais du contribuable mais il y’a une différence majeure entre François Mitterrand et Nicolas Sarkozy et ça tient en un mot : la décence. Ce mot ne veut pas dire qu’on est pudibond ou coincé mais que le plan des relations charnelles et familiales reste dans le domaine du privé par prévenance pour les personnes concernée et en premier lieu, les enfants. Ce mot « décence » est absent du vocabulaire de Monsieur Sarkozy et de son système mental.

 

            A part ça, aujourd’hui, Jacques Attali vient de sortir un rapport préconisant 316 mesures ultralibérales dont l’abandon du principe de précaution, la dérégulation des grandes surfaces etc…

 

           

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Partager    
Mardi 22 janvier 2008 2 22 /01 /2008 22:54
Samedi après midi, devant 750 personnes se tenait la conclusion des travaux du forum organisé par Vincent Peillon. Sont intervenus, Pierre Moscovici, Marisol Touraine, Gaëtan Gorce, André Vallini, Ségolène Royal et Vincent Peillon, l'ensemble modéré par François Rebsamen. Voici des extraits de l'intervention de Ségolène Royal.

Ségolène Royal Extraits Intervention
Vidéo envoyée par segoleneparis

 

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Discours de Ségolène Royal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Dimanche 20 janvier 2008 7 20 /01 /2008 18:49
wvincent.jpg
Wilfrid Vincent, tête de liste socialiste pour les municipales des 9 et 16 mars prochain

                     

            Si vous vivez à Montrouge depuis simplement quelques années ou comme moi, depuis plus longtemps, il n’a pas pu échapper à votre attention que notre ville avait terriblement changé depuis ces 15 dernières années –et pas qu’en bien-.

            Vous savez aussi que tous ces changements se sont fait sans concertation véritable par la volonté d’un homme exerçant depuis 15 ans un pouvoir solitaire sur notre ville tel un « Mini Me » de Nicolas Sarkozy qu’il a soutenu et au Conseil Général et aux élections présidentielles.  Il fait du Nicolas Sarkozy au niveau montrougien, il décide de tout, il régente tout, tout seul, du PLU jusqu’à la couleur des réverbères. Sa philosophie politique procède du même néolibéralisme assumé. Pour faire simple, à l’échelle de Montrouge, Jean-Loup Metton, c’est Nicolas Sarkozy le bling-bling en moins.

           

            Face à cet homme seul, Wilfrid Vincent avec le soutien de tous les Socialistes a mené un travail de réflexion sur un projet alternatif, il rassemble une équipe rajeunie, compétente et dynamique autour de lui.

 

            Son projet que vous pourrez découvrir au fil des semaines sur son site de campagne se décline en 3 axes :

            -1) L’éducation qui est à la base de tout et qui donne un avenir à la jeunesse

            -2) La solidarité qui permet à ceux qui ont des difficultés de se remettre en selle mais aussi qui est la base du lien social

            -3) Le Développement Durable qui est nécessaire pour sauver notre planète pour nous et pour nos enfants

 

            Wilfrid Vincent et son équipe souhaitent travailler ces axes dans le cadre d’une démarche novatrice de démocratie locale impliquant la participation des citoyens.

 

            A Montrouge, une ville tenue par la droite depuis 1958, vous avez placé Ségolène Royal en tête de vos suffrages le 22 avril dernier. Le 6 mai, alors que la France basculait dans l’ère sarkozienne, vous avez et 52% à refuser cette France du chacun pour soit que Nicolas Sarkozy nous fait subir depuis. Si vous refusez ce que fait Nicolas Sarkozy à la tête de notre République, vous ne pouvez-plus accepter la domination sans partage de Jean-Loup Metton sur notre ville.

 

            Wilfrid Vincent est un homme de parole qui sait faire travailler les gens ensemble et qui ne fait pas de fausses promesses. Nous sommes convaincus qu’une fois élu, il fera honneur à notre ville et à tous ses habitants.

 

            Parce que Montrouge mérite mieux que le Maire qu’elle a actuellement,

            Parce que Montrouge a besoin d’une démocratie locale en phase avec les aspirations des citoyens,

            Parce que Montrouge ville qui a tant fait au XXème siècle pour les nouvelles technologies se doit de relever le défi du XXIème siècle à savoir l’écologie,

            Parce que les Montrougiens refusent le chacun pour soit,

 

Les militants Désirs d’Avenir de Montrouge sont fiers d’apporter leur soutien à Wilfrid Vincent et à son équipe et appellent donc à voter pour sa liste rassemblant toute la gauche.


Nicolas Gatineau
Coordinateur "Montrouge a du Désir"

Pour retrouver la campagne de Wilfrid Vincent, allez sur :
http://www.wvincent2008.fr

 

 

 

 

           

 

           

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Communiqué
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Vendredi 18 janvier 2008 5 18 /01 /2008 10:55

Chers Amis,

Après Saint-Bieuc samedi dernier, ville où Danielle Bousquet est en campagne, je me suis rendue hier à Strasbourg aux côtés de Roland Ries. Là encore, l’atmosphère était très chaleureuse ; et là encore, j’ai vu un parti socialiste en ordre de bataille, pleinement mobilisé pour reprendre la ville à la droite.

À cette occasion, nous avons tous deux déploré les promesses non-tenues de Nicolas Sarkozy. Car avec lui, plus que les lendemains qui déchantent, ce sont les lendemains qui pleurent. Après avoir traité de l'économie solidaire dans un restaurant coopératif, nous avons rappelé l'absence de baisse du chômage, qui ne cesse de toucher très fortement les jeunes.

Nous avons également mis en cause le recul de l'État sur les solidarités essentielles, avec en particulier l'instauration des franchises médicales. Dans le quartier sensible du Neuhof, Roland Ries m’a fait rencontrer une association d'aide à l'insertion des femmes d'origine étrangère : magnifique initiative, source de sociabilité et de convivialité, dans un quartier délaissé par l’équipe municipale en place. Merci aux bénévoles, aux animateurs, aux travailleurs sociaux d’entretenir ainsi l’espoir !

Avec des personnes âgées, nous avons participé à un thé dansant qui se tenait dans le quartier Hautepierre : j’ai senti le mécontentement de beaucoup contre un gouvernement qui avait promis d’augmenter le minimum vieillesse et les petites retraites, et qui n’a encore rien fait. Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il ferait une lecture nationale des résultats aux élections locales. Face à la politique du pire, nous devons donner lui un bon avertissement en votant massivement pour les candidats de la gauche !

Dans la matinée, je m'étais rendue sur le site de Sony France à Ribeauvillé, dans le Haut Rhin, où 230 emplois sur 719 sont menacés. Les salariés sont frappés par leur cinquième plan social en l’espace de quelques années, résultat d’un manque complet d’anticipation des mutations industrielles.

A la fin des mes entretiens avec les syndicats et la direction, je suis sortie de l’usine où m’attendait une centaine d’ouvriers. La presse, qui n’avait pas eu l’autorisation d’entrer, a calmement forcé le barrage et pu rencontrer les salariés du site.

J’ai rappelé les exigences suivantes : la France devait enfin se doter d’une véritable politique industrielle, notamment en matière de sous-traitance ; il n’y aurait pas de fatalité à la désindustrialisation si tout était fait pour pousser les entreprises à innover et anticiper ; il fallait que l’Europe trouve les moyens de se protéger et de s’organiser ; enfin, la formation tout au long de la vie ne devait pas rester une incantation, mais devenir une réalité !

Merci à tous ceux qui m’ont accueilli avec tant de gentillesse et qui m’ont accordé leur confiance ! Je leur souhaite bon courage dans leur lutte ! Je suivrai ce dossier attentivement et écrirai dans les prochains jours à la direction de Sony-Europe.

¤¤¤


Dans le train du retour, j’ai appris en lisant le journal Le Monde que la France allait installer une base navale à Abou Dabi, en face des côtes iraniennes. C'est une décision lourde de sens qui a été prise en catimini par le chef de l'État, sans débat au Parlement, en nous plaçant devant le fait accompli.

Quel signal souhaite ainsi envoyer Nicolas Sarkozy ? Cherche-t-il à être le meilleur élève de la « classe Atlantique », au moment où le Royaume-Uni fait entendre sa différence ? Cherche-t-il à provoquer sciemment l'irréversible en créant les conditions d'une montée des extrêmes dans la région ? Comment justifier ces positions « bottées » au moment où il dissémine les centrales nucléaires un peu partout au Moyen-Orient ? Où est la cohérence ?

La fermeté face à l'Iran est une nécessité. J'ai été la première à avertir des dangers de la politique d'enrichissement d'uranium menée par Téhéran. Mais cette fermeté doit être efficace et ne pas conduire à l'escalade, ainsi que l'ont compris aussi bien les candidats démocrates à l'élection présidentielle américaine que l'ancien secrétaire d'État républicain James Baker.

L'Iran doit se conformer à ses obligations internationales, mais jamais la politique du « bâton » n'a réussi à créer les conditions de la sécurité et de la stabilité. Plutôt que de se lancer dans une surenchère suiviste de G. W. Bush, la France doit faire entendre la voix de la raison et proposer à l'Iran les voies d'une sortie par le haut.

Il est encore temps d'éviter le pire : offrir à l'Iran de s'intégrer pacifiquement à la communauté internationale, ainsi que le préconise le rapport Baker. Et puisque le président de la République est prêt à « discuter avec tout le monde » (Vladimir Poutine, Mouammar Khadafi, le roi Abdallah etc...), qu'il aille à Téhéran avant qu'il ne soit trop tard, ainsi que Nixon l'avait fait avec la Chine !

À très bientôt,
Amicalement,

Ségolène Royal




Le déplacement à Colmar
http://socialistes.canalblog.com/
 
Le 19-20 de France 3
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b67a_1920
 
Visite de l'usine SONY
http://www.lalsace.fr/



Vous trouverez ci-dessous la liste de mes prochaines échéances :

Je suis invitée au Grand Jury RTL dimanche 20 janvier, de 18H30 à 19H30, et à l’émission de Michel Drucker Vivement Dimanche le 27 janvier.

Je poursuis mes déplacements dans les villes où les candidats socialistes en campagne ont sollicité ma présence : Tours le 24 janvier, Chartres le 25, Argenteuil le 30, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin le 14 février.

Je profite de l’occasion pour vous signaler un déplacement aux Etats-Unis la première semaine de février, à l’invitation de Philippe Aghion, professeur d’économie à l’Université Harvard. Je vous en reparlerai très prochainement !
 


 



Si vous souhaitez adhérer en ligne à l'association  Désirs  d'avenir :
http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=adhesion 

Si vous souhaitez soutenir l'association Désirs d'avenir :
http://www.desirsdavenir.org/commun/pdf/Don2007.pdf


Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Communiqué
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Vendredi 18 janvier 2008 5 18 /01 /2008 10:36

Cher Michel Rocard,

 

Nous te répondons collectivement car si nous partageons ton diagnostic sur le besoin de << jouer collectif >> au Parti Socialiste, nous récusons sur le fond et la forme ton analyse qui semble bien peu clairvoyante et moderne pour un homme qui fut en son temps porte parole d'une modernisation du PS que certains d'entre nous ont soutenue.

 

Peu clairvoyant d'abord puisque tu proposes peu ou prou d'adopter la même solution qu'en 2002 : surtout ne pas choisir de << présidentiable

>> pour mieux attendre un hypothétique retour. Mais Michel, c'est

oublier que d'ici 2012, nous avons besoin de quelqu'un pour incarner notre ligne rénovée et porter le changement dans plus de 4 scrutins à l'échelle nationale ! Alors, rééditer cette attente, ce que chacun au PS s'accorde désormais pour qualifier d'ânerie, c'est tout simplement hors sujet à moins de vouloir définitivement dégoûter les Français et les militants de notre parti.

 

Plus choquant encore, ton absence de combativité face au pouvoir actuel : << il n'y a aucun moyen connu de mettre en cause l'ultra domination de Sarkozy >>. Mais si, travailler collectivement pour proposer des alternatives sur le fond et gagner des scrutins intermédiaires, ce sont des moyens d'actions.  Ségolène Royal lutte au quotidien pour faire gagner la gauche en soutenant des candidats aux municipales sur le terrain partout en France.

 

Enfin, de la part d'un homme rigoureux tel que toi, l'analyse du passé que tu fais semble bien sélective : oublies-tu que François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy se sont pour leur part imposés dans leur camp bien avant l'élection présidentielle ? François Mitterrand fut candidat dès 1965 pour être élu en 1981 seulement.

Jacques Chirac a pour sa part refondé le gaullisme et présenté sa candidature dès 1981 tandis que Nicolas Sarkozy y pensait depuis ...

1995. Face à ces faits politiques, les exemples de Barre, Poher, Balladur ou le tien semblent bien ... anecdotiques.

 

Pas progressiste ensuite par le mépris qui suinte à longueur de ta tribune envers Ségolène Royal que tu qualifies << d'avenante et charismatique >>, manière polie de dire : << tu es mignonne mais tu es trop conne >>. Ce mépris, nous en avions déjà eu un aperçu quand tu lui assurais : <<tu ne seras même pas au second tour>>. Manque de vision, pour le coup non ? Cela nous renvoie vraiment, cher camarade, aux sempiternels stéréotypes rancis d'une partie de la droite << à la papa

>> plutôt qu'à l'égalité hommes-femmes que nous prônons depuis 15 ans

dans notre parti.

 

Mépriser une camarade nous semble déjà peu socialiste comme attitude mais mépriser celle qui a été choisie par 62% des militants et reste la plus populaire dans le cOEur du peuple de gauche, c'est carrément un déni de démocratie. Non, Michel, nous respectons quant à nous les jeunes et leurs aînés, les femmes et les hommes, et nous ne nous abritons pas derrière de telles postures archaïques qui nous ont provisoirement affaiblis. Réfléchis avec nous, et pose ta plume convenue, pour t'armer à nouveau de tes flammes passées.

 

Ton choix de rejouer le match perdu contre François Mitterrand, alors que les Français attendent autre chose de nous, est assurément critiquable. Préfèrerais-tu donc continuer à travailler pour Nicolas Sarkozy que de voir la gauche revenir, rénovée et rassemblée, avec Ségolène Royal entourée d'une équipe rajeunie ?

 

As-tu peur que Ségolène réussisse ce que tu as raté en ton temps, c'est-à-dire précisément la construction d'un << discours cohérent rénové >>, que tu appelles de tes vOEux, en partenariat avec tous les militants ?  L'opposition cohérente, militante et sûre de son projet, c'est en tout cas plus nous militants socialistes << de la base >>, nombreux et motivés, qui l'incarnons au quotidien que ceux qui jouent au petit jeu destructeur des tribunes assassines.

 

Rassemblons-nous pour débattre donc mais sans parti-pris << social démocrate >> ou << d'attente >> mais dans le respect mutuel et l'échange.

A ces conditions, nous parviendrons de nouveau à être crédibles et audibles, collectivement.

 

Les 113  premiers signataires :

Luc Delaby - PS Malakoff, Brigitte Huttner - PS Nord, Guillaume Bertrand - PS Montreal, Christian Soulier - PS Le Plessis Robinson, Tiffany Ermenault - PS Fontenay, Fabien-Pierre Nicolas - PS Paris, Pierre Trillot - PS Eure et Loir, Yvon Graïc - PS Seine Maritime, Emmanuel Dubois - PS Le Mans, Pascal Schmitt - PS St Leu d'Esserent, Joëlle Féral - PSE Bulgarie, Nicolas Gatineau - PS Montrouge, Elisabeth Humbert-Dorfmüller - PS Issy les Moulineaux, Régine et Roland Saint-Criq - PS Ardèche, Sahra Driouche - PS Montereau, Padovani Jean-Marie - PS Corse, Marie Lavin - PS Nogent sur Marne, René Angel - PS Marseillan, Jacqueline Dahlem - PS Marne, Jean-Louis Prengel - PS Pré St Gervais, Marc Billon - PSE Chicago, Pierre Aupert

- PS Eysines, Guillaume Leblond - PS Moselle, Agnès Teboul - PS Paris, Yvette Ferrand - PS Tours, Daisy Stover - PS Paris, Jean Lacassagne - PS Dordogne, Koronko Boula - PS Caen, Pascal Peenaert - PS Aulnay sous Bois, Marie Casterez - PS Paris, Benoit Cornu - PS Haute Saône, Jean- Michel Caudron - PS Rouen, Daniel Cordiez - PS Nord, Patrice Dal-Molin

- PS Vizille, Benoit Lonceint - PS Loiret, Jean-Claude Chebrou - PS Riom, Benjamin Mathéaud, PS Alès, Christiane Gilon - PS Paris, José Vialatte - PS Sarran, Christophe Lèguevaques - PS Toulouse, Jean-Luc Pidoux-Payot - PS Paris, Gilles Dauvergne - PS Creteil, Jean-Bernard Cyffers - PS Nord, Alain Franck - PS Montois, Sabine Guichet - Lebailly - PS Caen, Jean-Claude Lafargue- PS de Livry-Gargan, Georges Théron - PS Aveyron, Michelle Goncalves - PS Thiers, Jean-Pierre Denieul - PS Jarnac, Frederic Klein - PS Nancy, David Ragy - PS Ariège, Jacqueline et Michel Diefenthal - PS Seine et Marne, Françoise Mesnard - PS Saint Jean d'Angely, Marius Blaizot - PS Caen, Philippe Cressot - PS Chevilly Larue, Patrick Le Marec - PS de Lamotte-Beuvron, Razak ELLAFI - PS Paris, Véronique Lacoste - PS Nice, Philippe Vidal - PS Gard, Fred Marival - PS Aubervilliers, Anne-Marie Calmettes - PS Loiret, Catherine Maratin - PS Pyrenées, Didier Mludek - PS Jura, Jean- Pierre et Christiane Merle - PS Drôme, Jean-Marie Blanvillain - PS loiret, Anabel Marie - PS Rennes, Marie -Fance Coulaud - PS Paris, Edgardo Honores - PS Montreuil, Heidi Rançon-Cavenel - PS Paris, Gérard Nnicolas- PS Lyon, Daniel Andriuzzi - PS Paris, Michèle Fazilleau - PS Vienne, Marion Vannier - PS Loiret, Fatoumata Kassé- Sarr - PS Paris, Michel et Michelle Bouichou - PS Côtes d'Armor, Julien Toledano - PS Paris, Jean Claude Hiquet - PS Landes, Nelly et Guy Fauville - PS Gironde, Marie Christine Triboulat - PS Loiret, Pascale Lebert-Garrigues - PS Loiret, Catherine Quéré - PS Charente- Maritime,  Gilbert Arotzker - PS Haute Vienne, Aubert Marie José - PS Gironde, Marc-Pierre Mancel - PS Paris, Pierre Buisson - PS Rouen, Annie Segura - PS Tarn, Philippe Gaillardis - PS Gif sur Yvette, Nicole Guilpin-Halajko- PS Pontoise, Marc Delbreil - PSE Suisse, Marguerite et Franck Bernard - PS Isère, Nicolas Boivin - PS Paris, Benoit Forin - PS Paris, Jacky Courtial PS Clermont-Ferrand, Laura Revelli Beaumont - PS Paris, Didier Picard - PS Landes, Sébastien Prodhomme - PS Le Mans, Brigitte BOISSY - PS Le Mans, Thierry Hubert - PS Le Mans, Maryvonne Artis - PS Alfortville, Cécile Alzina - PS Sarthe, Annette Delmotte - PS Paris, Paul Leveque - PS Cap Breton, Véronique et Jean-philippe Gaschet - PS Le Mans, Roulin Maurice - PS Paris, Jean-Pierre Menjeon et Mauriel Cabaret - PS Sarthe, Marc Cathala - PS Paris, Félix et Renée Herbelin - PS Le Mans, Nelly Heuzé PS Le Mans  ...

 

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Réactions - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Mercredi 16 janvier 2008 3 16 /01 /2008 00:02
josebove.jpg Ségolène Royal s’est déclarée favorable à l’adoption du traité simplifié de l’Union européenne, en marge d’un déjeuner mardi avec l’ancien maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, tête de liste du PS aux prochaines municipales de la métropole alsacienne.

"Les parlementaires vont se prononcer. Je suis pour l’adoption du traité simplifié parce que je pense qu’il faut que les socialistes rejoignent leur famille socialiste au plan européen. Il faut adopter aussi ces nouvelles règles européennes pour pouvoir fonctionner à 27 et surtout, l’urgence est de donner un contenu à l’Europe, sinon le monde va avancer sans nous", a déclaré la candidate socialiste à la présidentielle qui était interrogée par la presse sur le vote du traité européen. "L’Europe a quelque chose à défendre, à dire, à bâtir et à construire", a-t-elle ajouté. "Pour cela, il faut rassembler sur des valeur communes et en particulier se battre collectivement contre le chômage et contre la dégradation du pouvoir d’achat et les délocalisations. Moi, je veux une Europe qui se protège contre les délocalisations et qui protège son modèle social".

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Communiqué
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Lundi 14 janvier 2008 1 14 /01 /2008 21:50

Ségolène Royal Europe1 (partie 1)
Vidéo envoyée par mel036

Ségolène Royal était l'invitée de JP Elkabbach lundi 14 janvier. Partie 2 : http://www.dailymotion.com/mel036/video/x41oa4_segolene-royal-europe-1-partie-2_politics

Ségolène Royal (europe 1 partie 2)
Vidéo envoyée par mel036

Ségolène royal était l'invitée de JP elkabbach lundi 14 janvier (partie 2) Partie : http://www.dailymotion.com/mel036/video/x41o8u_segolene-royal-europe1-partie-1_politics

 

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Interviews - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Lundi 14 janvier 2008 1 14 /01 /2008 00:14

Ségolène sur France 2
Vidéo envoyée par segoleneparis

Interview de Ségolène Royal durant le journal de France 2. www.segoleneparis.fr

Par Nicolas Gatineau - Publié dans : Interviews - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    

Calendrier

Juillet 2010
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés