Lundi 17 mars 2008

   

MUNICIPALES DE Montrouge
Conseil élu. Inscrits 26282    
Votants 15569 59,2%
Exprimés 15241 58,0%
Abstention 11041 40,8%
Sièges à pourvoir 43     élus
Liste VINCENT (PS) 7092 46,5% 10
Liste METTON (NC-MoDem) 8149 53,5% 33


       
C’est une grande déception pour la gauche et pour les nombreux Montrougiens qui ne veulent plus de Monsieur Metton mais les électeurs ont parlé.

 

 

 

            Toutefois, il est à noter que 46,6% des Montrougiens ont exprimé leur rejet de la politique menée par le Maire de Montrouge depuis 14 ans.

 

 

 

            -Les jeunes d’abord qui se sentent rejetés de la vie de la Cité et qui ne voient pas comment ils pourront faire leur vie à Montrouge

 

            -Des Montrougiens de longue date qui voient leur ville perdre son âme

 

            -Des électeurs du Centre qui dans certains bureaux se sont abstenus ou ont voté contre Metton parce qu’ils partagent les inquiétudes des deux premiers groupes que j’ai cité ou qu’ils n’ont pas supporté la tambouille et le reniement que constitue la fusion des listes de Messieurs Metton et Branaa

 

            -Des électeurs de droite pour les mêmes motifs

 

 

 

            La Gauche progresse à Montrouge grâce à ces consciences qui se sont réveillées.

 

 

 

            A ceux qui seraient tentés de croire que rien ne pourra jamais bouger à Montrouge, je dis qu’il ne faut pas perdre l’espoir car quoiqu’il puisse faire ou en penser, Monsieur Metton ne doit plus croire que Montrouge est son fief et qu’il en est le maître incontesté. Monsieur Metton et sa méthode sont contestés y compris dans son propre camp.

 

 

 

            Ce sont dix élus de gauche qui seront présents au Conseil Municipal pour porter vos espoirs, votre critique du système Metton, le désir d’un autre avenir pour Montrouge. Il aura en face de lui des gens qui s’opposeront à sa volonté de changer Montrouge en ce qu’elle n’est pas.

 

 

 

            Monsieur Metton, ne vous en déplaise, une ville c’est avant tout ses habitants et les Montrougiens sont en majorité des gens ouverts et tolérants qui ne rejettent pas leurs voisins parce que la vie a été moins généreuse envers eux. Il y’a à Montrouge une contestation qui s’est faite jour. Une vague puissante va monter jusqu’au jour pas si lointain où il se trouvera une majorité de Montrougiens pour penser qu’ils en ont assez de vous et que vous devez partir.

 

 

 

            Hélas, comme si le fait d’avoir un « Calife » tout puissant ne suffisait pas à Montrouge, Monsieur Metton fait entrer tel un cheval de Troie, un « Iznogoud » en herbe qui voudrait bien prendre sa place, un homme dont on entendait presque les dents rayer le plancher à l’annonce des résultats tant elles sont longues : Jean-Eric Branaa.

 

            Voila un personnage à surveiller de près. Il a critiqué, à fort juste titre d’ailleurs, la méthode Metton pendant toute sa campagne du premier tour puis s’est rallié dés potron-minet à son adversaire parvenant à faire éjecter ceux des militants du MoDem qui avaient soutenu en toute sincérité le Maire dés le début de la campagne et trahissant la confiance de nombre de ses colistiers qui ne veulent plus de Metton et de la majorité de ses électeurs qui eux non-plus ne veulent plus de Metton. Et oui, si notre « Iznogoud » en herbe avait été suivi, Metton aurait fait 60% des voix. Etant donné que Jean-Eric Branaa possède un charisme indéniable, ça ne va pas être facile tous les jours pour Jean-Loup Metton de gérer une forte tête qui risque de lui faire de l’ombre. Ce n’est surtout pas parce que je suis socialiste que je vais me réjouir d’une telle situation néfaste pour notre ville.

 

 

 

            Quant à Wilfrid Vincent, je tiens à lui redire ici toute mon estime et mon amitié. Il a fait une très belle campagne. Le programme que nous proposions (je dis nous parce que des membres de notre Comité ont participé au travail de préparation du programme et à la liste « Changeons pour vivre mieux à Montrouge ») était un vrai programme qui allait vers plus de démocratie locale, une volonté affichée de faire Montrouge la ville de l’exellence environnementale, de vraies propositions pour l’éducation et pour la jeunesse. En vers les Montrougiens, vers les Associations dont Monsieur Metton conteste la légitimité et les jeunes auxquels Monsieur Metton ne parle jamais, Wilfrid Vincent a réussit avec l’équipe qui l’entourait le tour de force d’intéresser des gens qui croyaient que le rapport de force ne pouvait pas changer à Montrouge aux questions de politique locales, il a réussit, avec l’aide de Sarah Ben Rehouma, responsable du MJS et Paul-André Mouly, responsable du PRG à Montrouge, à faire comprendre à de nombreux jeunes que s’ils voulaient que leur ville change, ça passait par le vote et l’implication citoyenne.

 

            Enfin, et ce n’est pas rien, il a réussit à rendre l’espoir à des militants de gauche qui étaient depuis de trop nombreuses années dans un cercle mental de défaite que Montrouge peut un jour basculer à gauche. Cette campagne est à mon avis la plus belle que la gauche ait faite à Montrouge depuis des années et la droite n’avait pas été mise en ballotage sur une municipale depuis 1989.

 

            Malheureusement, ça n’a pas suffit pour convaincre une majorité de Montrougiens de nous faire confiance. La gauche montrougienne va devoir à présent faire un travail d’analyse afin de comprendre ce qui n’a pas marché de façon à faire mieux en 2014, à savoir gagner l’élection municipale. Comme à son habitude, notre Comité local en débattra et livrera ses propositions à la section PS de Montrouge dans un esprit constructif. Notre mot d’ordre sera : « Montrouge doit basculer à gauche ».

 

 

 

            Je ne puis terminer ce billet sans adresser mes plus chaleureuses félicitations à Fatma Bouvet de la Maisonneuve, membre émérite de notre Comité pour son élection au Conseil Municipal en tant qu’élue d’opposition et je lui adresse tous mes vœux de succès et courage face au travail qui l’attend.

 

 

 

Nicolas Gatineau

 

Coordinateur « Montrouge a du Désir »

 

Coordinateur « Désirs d’Avenir Hauts-de-Seine »

par Nicolas Gatineau publié dans : Des nouvelles de Montrouge
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander

Calendrier

Mai 2008
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Recherche

Derniers Commentaires

creer blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus